liste des contrepoints histoire pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7


LE PLAN DALET


Les Américains pensent que le système de tutelle serait le plus profitable à la région. Le Département d'Etat est en effet inquiet pour les relations entre Américains et Etats arabes, le pétrole du Moyen-Orient étant indispensable pour la renaissance économique de l'Europe. Mais Truman a toujours besoin du vote juif et doit désavouer systématiquement les initiatives diplomatiques trop favorables aux Arabes ; selon lui, rien n'est à craindre pour le pétrole.

Les sionistes considèrent la mise sous tutelle comme une menace de mort pour l'Etat juif. Yigael Yidin, chef des opérations de la Haganah, propose alors le Plan Dalet. Il souhaite l'élimination des forces hostiles à l'intérieur du territoire juif du plan de partage et dans les régions qu'il souhaite annexer. Toutes les populations arabes sont considérées comme hostiles, et tous les accords de non-belligérance sont annulés. Les responsables sionistes affirment leur attachement au plan de partage et préparent des annexions supplémentaires, pour des "raisons de sécurité".

Ces opérations doivent avoir lieu avant le retrait britannique. Même si le but affiché est simplement militaire, le Plan Dalet implique nécessairement l'expulsion des populations arabes, même s'il n'y a pas de politique d'expulsion préméditée et coordonnée par les centres de décisions sionistes.


LES OPERATIONS DALET


Les opérations commencent donc au début avril 1948, et sont très réussies. Le départ britannique et la fuite des notables palestiniens accélèrent le processus de décomposition de la société palestinienne et l'exode des populations civiles. Fin avril, les Etats arabes prennent conscience du danger que constitue pour eux l'exode des Palestiniens, et ont pour mot d'ordre "fermeté et retour".

Le 17 avril 1948, Tibériade est la première ville arabe à tomber, et sa population s'enfuit. La prise d'Haïfa a lieu le 22 avril 1948 ; les autorités civiles sionistes cherchent une conciliation, mais la Haganah mène une politique dure et attaque les villages alentour et forcent les Arabes à partir. Les Anglais n'arrivent pas à s'interposer et ne peuvent qu'organiser les départs. Haïfa, ville de 70 000 habitants, n'est plus peuplée que de 4 000 Arabes au début du mois de mai. Le 25 avril, c'est Jaffa, peuplée de 60 000 Arabes (la ville a perdu 20 000 habitants en quelques semaines sous la pression juive) qui est attaquée ; la Haganah n'a pas prévu de combats, et c'est l'Irgoun qui décide d'attaquer en bombardant la population. Les Anglais décident alors d'intervenir et obtiennent le retrait de l'Irgoun. Mais l'exode continue, et l'Irgoun et la Haganah se sont emparés des villages voisins. Le 13 mai, date de la reddition de la ville, il ne reste plus que 5 000 Arabes à Jaffa. Pour Ben Gourion, la fuite des populations arabes est la légitimation de la possession des terres par les Juifs.

Au début du mois de mai, la plan Dalet prévoit d'agir en Galilée (en raison de la proximité avec les frontières syriennes et jordaniennes, pour s'assurer une position solide face aux armées arabes) ; la population arabe de Galilée s'enfuit alors vers la Syrie et le Liban.

Les autres combats ont lieu autour de Jérusalem, zone destinée à être internationalisée. Les paysans ne s'enfuyant pas spontanément, l'ordre est donné de détruire tous les villages sur la route reliant Jérusalem et le littoral ; l'assaut est donné par l'Irgoun et le groupe Stern contre le village de Deir-Yassin, avec l'artillerie de la Haganah ; 107 morts arabes sont recensés dans le village après un massacre par les forces armées juives. Plusieurs actes du même genre se produisent ailleurs, mais de moindre mesure. Les exodes, qui ont lieu la plupart du temps avec l'occupation définitive (en raison d'intimidations et de rumeurs), durent jusqu'au mois de mai, dans le futur noyau de l'Etat juif, et les villages arabes abandonnés sont en général détruits. Il y a ainsi une seconde vague de réfugiés de 200 à 300 000 personnes.



page précédente pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 page suivante



© Acontresens 2002-2017