liste des contrepoints histoire pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11


LES PROPOSITIONS DE L'ONU ET LES TENTATIVES DE NEGOCIATIONS


Les défaites amènent les hommes politiques arabes à accuser Abdallah de trahison. Bernadotte relance son plan et propose l'échange de la Galilée contre le Néguev et le retour des réfugiés dans leurs foyers. Il s'agit en fait de substituer au premier partage (qui aboutissait à un entremêlement des territoires arabes et juifs) un second regroupement en blocs homogènes satisfaisant les demandes de sécurité des différentes parties. Les Américains et les Britanniques soutiennent le plan, mais les Arabes le rejettent (de nouveau parce qu'une trop grande part est accordée à la Jordanie), tout comme les Israéliens, qui refusent le retour des réfugiés et revendiquent le Néguev. Le 17 septembre, Bernadotte est assassiné par des extrémistes juifs du Groupe Stern, ce qui ne mécontente pas les autorités officielles israéliennes.


LES ETATS ARABES ET LA QUESTION DE LA REPRESENTATION PALESTINIENNE


En octobre, l'Egypte autorise le mufti de Jérusalem à établir un gouvernement arabe de toute la Palestine à Gaza afin de contrecarrer les plans d'Abdallah ; ce gouvernement est reconnu par tous les Etats de la Ligue arabe (sauf la Jordanie), mais il est totalement dépourvu de moyens et dépend entièrement de l'Egypte. Abdallah réplique en réunissant en Jordanie un congrès de notables palestiniens qui lui jurent allégeance : dans les régions contrôlées par la Légion arabe, les partisans du mufti sont désarmés et surveillés.



page précédente pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 page suivante



© Acontresens 2002-2017