liste des contrepoints histoire pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11


L'ETAT DE LA RESISTANCE PALESTINIENNE A LA FIN DES ANNEES 60


A la fin 68, les commandos comptent environ 20 000 hommes, surtout en Jordanie. La résistance a son quartier général à Amman, capitale de la Jordanie ; les camps palestiniens deviennent la base de la résistance.

En novembre 1968 se déroule une bataille entre des extrémistes palestiniens d'obédience syrienne et l'armée jordanienne. La résistance s'engage à ne plus faire circuler d'éléments en armes à l'extérieur des camps ; la police et l'armée jordaniennes n'ont plus le droit d'entrer dans les camps. La résistance tend à devenir un Etat dans l'Etat.

La population jordanienne est désormais majoritairement d'origine palestinienne, mais l'armée d'origine bédouine demeure fidèle à la monarchie. Les révolutionnaires veulent renverser le roi Hussein, et le terrorisme international commence en juillet 1968 : des détournements et des attaques d'avion de ligne israéliens ont lieu en Europe, ainsi que des détournements d'avions américains.

Nasser présente Arafat à Moscou en juillet 1968 ; pour Nasser, la résistance palestinienne est un instrument pour forcer les grandes puissances à intervenir pour rétablir un règlement plus favorable aux Arabes.

La Syrie soutient les organisations à l'extérieur de son territoire et exerce un strict contrôle à l'intérieur, contrairement à la Jordanie et au Liban qui encouragent les activités palestiniennes. Le Fatah se heurte souvent aux autorités syriennes. En 1968 a lieu une manifestation de soutien aux Palestiniens au Liban, et les organisations palestiniennes établissent des représentants à Beyrouth. En décembre 1968, 13 avions de ligne libanais sont détruits par Israël à Beyrouth. En avril 1969, l'armée libanaise essaie d'empêcher l'implantation de bases palestiniennes au Sud du pays ; cela entraîne des heurts avec la résistance et la protestation des musulmans du Liban. Finalement, des bases armées s'installent avec laide de Nasser. En 1970, Israël lance des opérations de grande envergure pour chasser les Palestiniens de leurs bases du Sud, mais ces bases sont réoccupées. L'autorité libanaise se dégrade, tandis qu'une plus grande marge de manoeuvre est laissée à la résistance palestinienne.

La résistance veut son indépendance totale vis-à-vis des Etats arabes et affirme cette volonté lors du septième CNP en 1970 ; la résistance se prépare également à s'opposer à Nasser, tandis que les tensions se font de plus en plus vive à l'intérieur des Etats arabes entre résistants palestiniens réfugiés et autorités étatiques.



page précédente pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 page suivante



© Acontresens 2002-2017