liste des contrepoints histoire pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11


LA REPRISE DES HOSTILITES ENTRE ISRAËL ET L'EGYPTE


A partir de mars 1969, Nasser se lance dans une guerre d'usure sur le canal de Suez, en utilisant des bombardements intensifs sur les positions israéliennes et des opérations de commandos derrière les lignes israéliennes. Les pertes israéliennes deviennent sensibles, et le 19 juillet 1969, Israël bombarde massivement pour détruire le système de défense anti-aérien égyptien ; l'objectif est atteint, mais Israël n'arrive pas à obtenir un cessez-le-feu de l'Egypte. Israël veut rétablir sa position de force ; le 7 janvier 1970, des bombardements stratégiques sont opérés en Egypte, afin de montrer la supériorité écrasante de l'aviation israélienne. Des installations civiles sont touchées, ainsi que des usines, des écoles, et les pertes humaines sont considérables.

Le but réel d'Israël est de faire tomber le régime nassérien en le discréditant aux yeux de la population égyptienne. Nasser se précipite à Moscou le 22 janvier 1970 et demande la livraison de missiles anti-aériens. L'URSS accepte, mais exige une formation des Egyptiens pendant six mois en URSS. Le 30 janvier, l'URSS lance un avertissement aux Etats-Unis : si Israël continue de bombarder l'Egypte et les autres pays arabes, l'URSS appuiera directement les Arabes : les Américains et les Israéliens voient en cette déclaration du bluff. En mars 1970, les avions israéliens se heurtent aux missiles anti-aériens livrés par les Soviétiques (qui pilotent parfois les appareils) et abandonnent les opérations à proximité des grandes agglomérations. Le 13 avril, les bombardements stratégiques sont arrêtés, et la bataille se concentre sur la zone du canal de Suez.


NEGOCIATIONS ET CESSEZ-LE FEU


Loin d'être affaibli, Nasser est de nouveau le symbole de la résistance nationale. Apeurés, les Israéliens acceptent de négocier sur la base de la résolution 242. Le nouveau matériel soviétique, couvrant toute la zone du canal de Suez, abat des avions israéliens. Le plan Rogers prévoit un cessez-le-feu de trois mois le 19 juin 1970 et l'acceptation par toutes les parties de l'application de la résolution 242. Nasser rejette les proposition américaines, Israël aussi. La situation se dégrade sur le canal, où les pilotes soviétiques prêtent main forte à l'Egypte. Le 8 août 1970, le cessez-le-feu est finalement appliqué par les deux parties.

La guerre d'usure a été une véritable guerre pour les belligérants ; les pertes humaines sont pratiquement équivalentes à celle de juin 1967.

L'acceptation du cessez-le-feu a mis fin au gouvernement de coalition en Israël.



page précédente pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 page suivante



© Acontresens 2002-2017