liste des disques
No one is innocent
No one is innocent
Island Records, 1994

 No one is innocent - No one is innocent

01. la peau
02. genocide
03. they learn your love
04. épargne moi
05. henry, serial killer
06. rusted faces
07. le feu
08. ne reste-t-il que la guerre pour tuer le silence ?
09. another land
10. beast in the bottle
11. nova
12. gratitude

  

Il y a huit ans sortait le premier album de No one is innocent, groupe de rock français qui allait faire beaucoup parler de lui, en passant régulièrement à la radio pour faire entendre des titres comme "La Peau", avant de disparaître complètement des ondes après un second album, "Utopia", pourtant très bon.
Emmené par le chanteur Kmar Gulbenkian, la formation parisienne signe ici 12 titres en français ou en anglais, les textes étant d'ailleurs aussi bien écrits dans les deux langues par Kmar.

La bombe qui ouvre l'album présage quelque chose de grand : "La Peau" est un titre extrêment puissant, où la musique génialement composée porte un texte excellent pour 3 minutes : voilà un titre véritablement parfait.
D'origine arménienne, Kmar signe deux titres aux textes évocateurs en rapport avec ses racines : "Genocide" tout d'abord, mais surtout l'excellent "Another Land", ballade étonnante où il dresse l'histoire du génocide arménien et ses suites ; chanté en anglais, ce titre est un petit bijou.
Les textes coup de poing et engagés se succèdent les uns aux autres, de "Ne reste-t-il que la guerre pour tuer le silence" à "Le Feu".
La voix de Kmar est à double tranchant : très puissante, mais aussi déchirée, torturée, tout comme les textes qu'il signe dans l'excellent "Epargne moi", titre à la fois paisible et terriblement angoissant quand les guitares saturent et le chant se transforme en cris... Ce titre est également une extraordinaire claque.
On pourra noter enfin "Henry, serial killer", titre également très inquiétant : Kmar se met dans la peau d'un psychopate des rues de Chicago...

No one is innocent signait en 1994 un excellent premier album, avec bien-sûr des hauts et des bas, mais très intéressant, agréable à écouter, et contenant quelques morceaux géniaux. On regrette parfois qu'il y ait si peu de titres chantés en français (c'est un reproche qu'on a pu aussi faire à Noir Désir bien que les titres en français sont majoritaires), mais cela importe finalement peu, tant cet album était une réussite. Et c'est toujours un plaisir de le réécouter.

PJ
27.09.2002


DONNEZ VOTRE AVIS
» Réagir et lire les réactions à cet article




© Acontresens 2002-2017