liste des disques
N Recordz
ParaOne-Iris-Sept-Flynt-Lyricson
N Recordz, 2003

 N Recordz - ParaOne-Iris-Sept-Flynt-Lyricson

01. ciel éther
02. con citoyen
03. crazy
04. ciel éther (instru)
05. con citoyen (instru)
06. crazy (instru)

  

N Recordz est une toute jeune structure de production, puisque créée en début d'année 2003. A l'origine de ce premier maxi, on retrouve Nutchi et Iris, dont l'objectif était de réunir différents MC sur des productions de ParaOne. Une rencontre pour le moins éclectique sur le papier étant donné les différentes "origines" des artistes : on connaissait notamment ParaOne pour son travail sur les mixtapes Quality Streetz et sur divers morceaux de TTC, Lyricson pour sa présence remarquée et remarquable sur les tournées d'Assassin et de Manu Chao, Flynt pour ses apparitions avec la Scred Connexion et sur Explicit 18, et enfin Sept (ou Le Sept) pour ses morceaux auprès de la scène bordelaise notamment. Iris restait finalement pour beaucoup le moins "connu" du lot avant cette sortie.

Et quelle sortie. Trois titres : trois chefs-d'oeuvre.

Iris ouvre le bal sur une instru aux teintes mélancoliques avec Ciel éther, magnifique texte sur l'amour porté par le MC blanc à l'Afrique noire et aux familles qu'il y a rencontrées durant ses années de vie là-bas. Mais plus largement, il y est question de manque et de reconnaissance, envers des amis et une terre adoptrice. Chacun pourrait sûrement se reconnaître à des degrés divers dans l'expérience très personnelle d'Iris. Un thème fort et original, porté par une diction parfaite et un texte très bien écrit, et parachevé par une fin très prenante avec son explosion de guitares électro saturées.

Changement de ton et de thème avec l'arrivée de Sept sur Con citoyen, parodie forcément drôle mais très sévère de la connerie française type, du bon citoyen moyen, perdu, fier de lui, et donc complètement con. La voix grave de Sept incarne ce pauvre homme ordinaire, ses vices et ses contradictions, avec une lucidité et une dureté très bien senties ("Mon bien fait illusion tant qu'les institutions n'visent pas l'mien"). La prod de ParaOne tape encore une fois tout juste, on percevrait presque de l'ironie dans ce son légèrement bounce et sa trompette récurrente.

Crazy conclue le maxi sur une prod encore une fois parfaitement adaptée au thème, à la fois triste et tournant en boucle, mais donnant en même temps la nette impression d'aller de l'avant. Les textes de Flynt et d'Iris y sont durs et désabusés ("Au fond on succombe vite à la facilité quand ça s'complique, aussi sûr qu'on choisit pas son monde avant qu'on l'quitte"), sans tomber dans le misérabilisme ("Si trop d'choix décoiffent puis déçoivent, j'me dois d'y croire pour l'espoir, quitte à boire la tasse pour étancher ma soif"). L'impeccable Lyricson apporte sa voix très particulière sur un court couplet et sur le refrain obsédant : "Why are they so crazy ?"

Trois titres aux instrus superbes (tellement qu'on apprécie aussi de les écouter seules), aux textes très travaillés et très bien rappés, donnant à l'ensemble une cohérence artistique certaine... N Recordz signe là la plus belle des entrées, pour un maxi qui s'impose comme la grosse claque de ce début d'année.

JB
11.04.2003


DONNEZ VOTRE AVIS
» Réagir et lire les réactions à cet article




© Acontresens 2002-2017