liste des disques
Assassin
Perles rares
Assassin Productions, 2004

 Assassin - Perles rares

01. la formule secrète
02. la peur du métissage
03. a qui l'histoire ? (hardcore remix)
04. l'histoire suit son cours
05. shoota babylone (remix)
06. clef de sous-sol
07. paris zoo
08. le témoin
09. où va se diriger ton stylo ?
10. undaground connexion
11. wake up (réveillez-vous !)
12. l'ile de l'inconscient
13. autre dimension
14. plus d'amour
15. straight to the top

  

Quand une chanson puise son inspiration dans le malaise des bas-fonds
Ca devient de l'information, mais l'information n'est bonne
Que quand elle sert les intérêts de Babylone
C'est le duel du fond sur la forme
Du crayon sur la gomme, de l'enfant face aux hommes
Alors (...) je donne une vision aiguisée qui n'a un sens
Que si l'on avance en suivant le balancement de chaque son qui danse...


La large discographie d'Assassin, qui s'étale sur plus de dix années et a sans doute atteint son paroxysme lors des années 1995-1996 autour de la sortie du mémorable L'homicide volontaire, représente sans conteste - malgré le decrescendo assez déplorable des dernières années - l'une des plus respectables et passionnantes qui soient dans la musique contestataire française des années 1990. Fin 2004, Assassin Productions nous propose une sorte de best of de son groupe phare, mais à partir des titres parus sur des maxis, compilations et autres bandes originales de film. Quinze titres qui retracent chronologiquement treize années de textes coups de poing et révoltés, dont beaucoup forcent le respect au vue d'un projet artistique et "politique" qui présente une cohérence implacable - même si le virage effectué par Rockin'Squat (seul membre du groupe à partir de 1996) ces dernières années a pu décevoir le public originel d'Assassin.

S'ouvrant sur La formule secrète, premier enregistrement du groupe (compilation Rapattitude, 1989), Perles rares laisse une large part à l'explosivité agressive et urgente du début des années 1990 autour de la formation initiale d'Assassin (Rockin'Squat, Solo, Doctor L et DJ Clyde) : rap punk sauvage aux textes déblatérés à toute vitesse, où Solo et Squat se renvoient la balle dans des couplets survoltés, donnant sa vraie valeur au terme de hardcore, notamment dans l'effroyable remix de A qui l'histoire ?, brûlot centré sur l'un des leitmotiv d'Assassin à l'époque du Futur que nous réserve-t-il ? - le système scolaire et ses déboires. Il ne faudrait pas se tromper sur ce qu'on pourrait a posteriori juger "naïf" ou "adolescent" : les textes d'Assassin conservent une actualité évidente.

Actualité évidente, et non cantonnée au domaine politique ou revendicatif : par le chef d'oeuvre Paris Zoo - sorte de conte sociologique magistralement mené - Rockin'Squat pare en effet la chanson à texte d'un de ses plus beaux bijoux :

Tu ne me comprends pas, normal tu ne voles pas
Tu restes aigri en bas mais moi le zoo ne m'aura pas
J'observe le serpent dans ses déplacements
Cette étape me permet à chaque tournant
De savoir quel mouvement entreprendre quand vient le temps des paradoxes...
L'information est une intox
Les gosses deviennent vite des cafards quand comme sucettes ils lèchent des crosses


En mariant une maîtrise formelle impressionnante à une plume alors au sommet de son art, Rockin'Squat affirme ainsi dans les maxis qui suivent L'homicide volontaire une écriture riche et autoritaire, qu'elle soit obscure et poétique (Paris Zoo, Le témoin), didactique (le cours de contre-culture délivré par Clef de sous-sol, Où va se diriger ton stylo ?) ou offensive (Shoota Babylone). Offensif comme les deux morceaux réalisés dans les années qui suivent en duo avec Supernatural et les Poor Righteous Teachers, tous deux également mémorables. On appréciera enfin tout particulièrement L'île de l'inconscient et Autre dimension, notamment ce dernier titre qui, au sein de la compilation Sachons dire non, constituait un véritable distributeur de fessées contre le tir à boulets rouges sur le seul Front National lorsqu'il s'agit de parler de racisme : en 4 minutes, Squat offre un petit pamphlet acide, bien mené, et implacable.

Perles rares constitue sans doute une excellente porte d'entrée pour qui voudrait découvrir Assassin - bien meilleure porte d'entrée que le dernier album du groupe ou son disque live - et saura rappeler aux déçus combien ce groupe de rap a apporté à la musique révoltée et intelligente française. Fermé par la superbe voix de Lyricson sur Straight to the top, ce disque constituerait ainsi, s'il est bien le dernier signé du groupe, un requiem à la hauteur pour Assassin.

PJ
02.01.2005


DONNEZ VOTRE AVIS
» Réagir et lire les réactions à cet article




© Acontresens 2002-2017