liste des interviews pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9


Plus de six mois après avoir livré un troisième album indéfinissable, mais le premier à bénéficier d’une sortie digne de ce nom, nous rencontrons Vincent, violoncelliste, et Cyril, percussioniste, à l’occasion de leur passage à l’UBU à Rennes le 24 octobre 2002. Long et passionnant entretien dans le Bar du TNB dans une ambiance feutrée, sur leur histoire, leur musique et leur vision de la musique.


Pour commencer, pouvez-vous nous dire comment vous vous êtes rencontrés ?

Vincent : On s’est rencontré en étant à Paris au même moment en 94-95, Cyril était en France depuis pas très longtemps, car avant il était aux Etats-Unis, il est venu en France et était alors en tournée avec un groupe qui venait de Boston à l’origine.
Cyril : « Osine », un groupe de percussions, complètement inconnu, groupe de rue en fait.
Vincent : Moi j’arrivais juste du Brésil, j‘étais resté longtemps avec Nana Vasconcellos avec qui je tournais là-bas. C’est Julien Loureau, un saxophoniste, qui a voulu monter un collectif et en fait il a réuni, il a assemblé diverses personnalités comme Shalom (dj de M), Seb Martel (premier guitariste de Sinclair qui joue sur Death In Brest avec M sur Nude For Love et qui m’a fait connaître M, les premiers violoncelles sur le morceau « le baptême », c’est grâce à lui).
Tous les gens que Julien a réuni, surtout Cyril et moi, et même les autres, on est resté inséparable depuis, on est très proche, ainsi que des gens qui gravitaient autour, moi j’ai commencé à ce moment là aussi à beaucoup jouer avec Magic Malik, un flûtiste, M, et pas mal d’autres personnes qui étaient autour de Seb, on se voyait beaucoup.
Nous on faisait beaucoup de choses très différentes et le fait d’avoir rencontré M à ce moment là a fait que j’ai commencé à tourner pas mal avec lui, à 2. Ensuite quand il s’agissait d’ajouter un batteur, j’ai proposé qu’on travaille avec Cyril que M connaissait déjà et qu’il avait déjà entendu. On avait déjà fait « Au suivant » de Brel, qui était le premier morceau que Cyril enregistrait avec M, et c’est comme ça que Cyril a fait la première batterie pour M puis ensuite on a tourné et donc de ce fait là, comme nous on se voyait déjà beaucoup avant parce qu’on avait fait pas mal de projets studio ensemble, avec des musiciens, on a décidé de monter Bumcello.
L’idée de départ c’est qu’on se rendait compte que sur scène on arrivait à jouer en direct beaucoup de choses à l’énergie.
Dans la spontanéité des concerts, ce genre d’électricité qui fait que, tu vois moi quand je vois des gens qui réagissent, je pars tout de suite, je me pose pas de questions, c’est pas un truc d’impro pure, car souvent les gens pensent, quand on dit que c’est de la musique improvisée, que c’est une musique où il y a une réflexion sur l’improvisation. Les concepts en fait j’y pense beaucoup dans la journée, toute la journée, par exemple là quand je suis en voyage je pense toujours à comment je pourrais faire…
Cyril : Il est très conceptuel….
Vincent : J’adore les concepts, mais en même temps dès que je suis sur scène, si le concept ne suit pas l’énergie de la musique, il est abandonné direct.

Cyril

C’est un peu comme une ligne directrice en fait, que tu peux faire éclater à n’importe quel moment ?

Vincent : Ca me permet, comme on voyage beaucoup, et comme on est beaucoup dans l’éphémère des concerts, de diriger ma vie, je me donne des concepts, je me dis tiens, comment on va évoluer avec les années, vers où on va…


De manière générale ainsi que sur la musique ?

Vincent : Ouais, parce que sinon je ne suis pas du tout organisé, je suis assez désorganisé « physiquement », notamment au niveau du matériel. Le concept de Bumcello nous a permis de nous lancer, de se dire on y va, on fait ça ; et après le concept d'improviser sur scène, c’est juste que comme ça on n'a pas besoin de répéter, de s’imposer des règles, on ne s’impose pas de style et en même temps on a un style. Mais c’est vraiment instinctif.



pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 page suivante



© Acontresens 2002-2017