lucien jean-baptiste – a propos de 30° couleur  

« Il y a le retour physique sur les lieux de l'origine, mais il y a aussi le retour des habitants de ces lieux, leurs mots, leurs gestes, leurs regards. Il y a des non-dits qui valent bien des discours. Pour un homme seul, cela peut s'avérer déstabilisant, voire bouleversant. »

mahamat-saleh haroun : le cinéma comme un penalty  

Ouagadougou, Burkina-Faso, Fespaco 2009. Au lendemain de la projection de son émouvant téléfilm Sexe, gombo et beurre salé, rencontre avec le réalisateur Mahamat-Saleh Haroun, président de Fonds sud cinéma et cinéaste (de l') essentiel.

 
<i>bamako</i> ou la voix des autres  

Banque mondiale et FMI saignent l'Afrique. Abderrahmane Sissako imagine leur procès populaire... Au fond, ce que raconte Bamako, il n'y a guère que l'Occident qui ne le connaît pas, ou mal. Faute de temps, paraît-il, faute de cran, plus sûrement.

life & debt  

En 1990, Stéphanie Black se rend en Jamaïque sur les traces du million de touristes annuel. Loin des clichés sur l'île, elle y découvre le rôle majeur que jouent l'OMC et le FMI dans l'appauvrissement de la population, et dresse dans ce documentaire le portrait de la Jamaïque d'aujourd'hui.

 
continent noir, écran blanc  

Bref retour sur quelques échanges et discussions relevés au cours de la 9ème caravane des cinémas d'Afrique, notamment autour du malentendu colonial, de la polygamie et de la réconciliation.

hamlet, thème et variations  

Théâtre, musique électronique, danse, chanson, vidéo... David Gauchard et sa troupe, en collaboration avec Robert Le Magnifique, Abstrackt Keal Agram et Arm, saisisent l'immense texte de Shakespeare. Regard sur un superbe spectacle et rencontre avec l'équipe de la pièce.

 
the weather underground  

Bring war home !, ou quand un groupuscule d'étudiants américains révoltés par la guerre du Vietnam décide de passer à la lutte armée pour faire tomber le gouvernement de la première puissance mondiale. Regard sur le documentaire de Sam Green et Bill Siegel.

la haine par asian dub foundation  

Placés sous l'écran où se diffuse La Haine, les musiciens du groupe anglais Asian Dub Foundation revisitent le film coup-de-poing de Matthieu Kassovitz et lui offrent une seconde peau musicale, dans une expérience inédite et féconde.

 
mur  
mur

Paroxysme de la politique "sécuritaire" israélienne, le "mur" en construction entre Israël et la Cisjordanie constitue la matière du film de Simone Bitton, empreint d'une forme de poésie - poésie utopique d’une "juive arabe", rattrapée au vol par la tragique réalité.

ville et mémoire selon walk man  

En nous invitant à parcourir réellement ou en imagination la ville avec un casque sur les oreilles, la trilogie Walk Man conçue par Hervé Lelardoux offre une réflexion sensible et intellectuelle passionnante sur les rapports entre Ville et Mémoire.

 
rené vautier, l'objectif en tête  

René Vautier a parcouru la deuxième moitié du 20ème siècle de son oeil vif et subversif. Des luttes coloniales aux luttes ouvrières, des grèves de la faim aux grèves syndicales, de l'Afrique à la Bretagne, retour sur le parcours exceptionnel d'un grand cinéaste militant.

de guerre lasses  

Rencontre avec Laurent Bécue-Renard, dont le premier film tranche avec les représen-tations traditionnelles de la guerre en suivant pendant une année la thérapie de trois jeunes femmes bosniaques, quelques années après le conflit yougoslave et la mort de leurs maris.

 
intervention divine  

Film "comique" et poétique réalisé par un Palestinien chrétien, Intervention divine intrigue forcément. "Chronique d'amour et de douleur", ce film présente bien-sûr également un grand intérêt politique.

wesh wesh, qu'est-ce qui se passe ?  

Regard sur Wesh Wesh, qu'est-ce qui se passe ? et rencontres avec Rabah Ameur-Zaïmeche, réalisateur, co-scénariste et acteur principal de son premier long métrage, et avec Madj d'Assassin, co-scénariste.

 
le bruit, l'odeur et quelques étoiles  

Ce film-documentaire d'Eric Pittard retrace sous une forme particulière les événements qui ont secoué la banlieue de Toulouse à la fin de l'année 1998 suite au meurtre d'un jeune de 17 ans par un policier.

ararat  

Ni historique, ni pédagogique, Ararat n'est pas un film sur le génocide des Arméniens, mais met en scène une réflexion passionnante sur la mémoire des atrocités au sein de la diaspora arménienne.

 



© Acontresens 2002-2017